5 choses à retenir sur la diversification des êtres vivants

Classé dans : Méthode | 0

DOSSIER BAC SVT : Comprendre la diversification des êtres vivants 

La diversification des êtres vivants BAC SVT

Le cours de SVT sur la diversification des êtres vivants 

 

Ce cours est généralement enseigné juste après celui sur le brassage génétique et la méiose en terminale S. Tu viens d’apprendre que les brassages inter- et intrachromosomiques qui existent pendant la méiose sont à l’origine d’une grande diversité génétique.

La fécondation diminue encore les probabilités de trouver deux organismes vivants ayant exactement le même patrimoine génétique. Enfin les anomalies chromosomiques sont également une source de diversification génétique.

Le chapitre sur la diversification des êtres vivants va te permettre d’étudier d’autres mécanismes qui augmentent la diversité des êtres vivants.

 

5 choses à retenir sur la diversification des êtres vivants 

 

  • Le brassage génétique lors de la méiose et la fécondation augmentent la diversité au sein d’une espèce. 

Les brassages intrachromosomiques et interchromosomiques augmentent la diversité des gamètes. Les probabilités de rencontres entre les gamètes augmentent aussi la diversité génétique car la probabilité d’obtenir deux organismes vivants ayant le même patrimoine génétique est très faible.

Les anomalies du brassage lors de la méiose sont aussi une source de diversité génétique.

 

  • Il existe d’autres mécanismes de diversification des êtres vivants qui modifient le génome.

Le génome c’est l’ensemble des gènes présents chez un individu. Ce génome peut être modifié, c’est ce que tu as vu en 1ère S quand tu as étudié les mutations qui aboutissent à la formation de nouveaux allèles (versions d’un gène).

Ces autres mécanismes de diversification des êtres vivants qui modifient le génome sont nombreux. Tu as peut être étudié en classe : L’hybridation (entre deux espèces différentes) suivie de la polyploïdisation (modification du nombre de chromosome par cellule) que l’on retrouve très souvent chez les végétaux (Froment, Blé…).

Tu as également peut-être vu en cours l’exemple du transfert horizontal de gènes provenant de virus qui est à l’origine de 8% du génome humain ou l’exemple de la modification des modalités (intensité, durée, moment dans le développement) de l’expression de certains gènes du développement (gènes homéotiques) qui sont à l’origine d’organismes différents (ex: drosophile avec la mutation ultrabithorax ou antennapedia).

Tous ces mécanismes aboutissent à un génome différent ce qui augmente la diversité au sein d’une espèce.

 

  • Il existe d’autres mécanismes de diversification des êtres vivants sans modification du génome.

Les associations entre différentes espèces comme la symbiose peuvent donner à l’une des deux espèces (ou aux deux) des nouvelles caractéristiques (accès à un site de nourriture impossible à atteindre seul, protection supplémentaire, échanges de substances nutritives, locomotion…) qui augmentent la diversité au sein de l’espèce.

L’apprentissage permet le développement de nouveaux comportements, ils sont transmis de générations en générations par une voie non génétique (par l’apprentissage) et augmentent la diversité des êtres vivants.

 

  • La diversité des populations change au cours du temps et des générations. 

La dérive génétique est un phénomène entraînant des variations aléatoires de la fréquence des allèles d’un gène dans une population au cours des générations successives, sous l’effet du hasard. Elle conduit à une perte de diversité, et ce d’autant plus vite que la population est petite.

La sélection naturelle est un phénomène entraînant des variations non aléatoires de la fréquence des allèles d’un gène dans une population sous l’effet des caractéristiques du milieu de vie. Dans un milieu donné, la fréquence des allèles qui confèrent un avantage reproductif aux individus qui les portent, tend à augmenter dans une population.

 

  • La diversité du vivant est en partie décrite comme une diversité d’espèces.

La biodiversité c’est à la fois la diversité génétique (diversité des allèles au sein d’une espèce donnée), la diversité des espèces et la diversité des écosystèmes dans lesquels vivent et interagissent les espèces. La diversité des espèces change au cours du temps, certaines apparaissent (spéciation) et d’autres disparaissent (extinction d’espèces). Les activités de l’Homme sont à l’origine d’une forte diminution de la biodiversité actuelle.

Le sujet de la biodiversité est très important, si tu l’étudies en classe c’est pour que tu sois capable dans ta vie de tous les jours de comprendre l’importance de la préservation de la biodiversité au niveau génétique, spécifique (diversité des espèces) et écosystémique (diversité des écosystèmes).

 

D’autres sujets qui pourraient t’intéresser : 

5 astuces pour réviser le BAC SVTAstuces pour retenir le cours de SVT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *